Pour faciliter le retour des jeunes filles dans les régions touchées par les conflits armés

Projet de réhabilitation des écoles – Afghanistan

Destination École

En partenariat avec La Chaîne de l’Espoir

En 2010, la Fondation Cuomo a financé le projet de réhabilitation de l’école Koha Tulkha située dans la région de Panjshir, Afghanistan. Cette rénovation s’inscrit dans le cadre du programme “Destination Ecole – Afghanistan” créé et géré par la Chaîne de l’Espoir, qui favorise le retour des filles à l’éducation et à l’école.

Avant la rénovation, cette école avait été en grande partie désertée par les écolières en raison du délabrement du site. L’impact positif de la rénovation est tel que la fréquentation de l’établissement s’est vue augmentée de 37% pour la rentrée 2010 (110 élèves au total). La Fondation est ensuite venue compléter son aide par l’apport de fournitures pour le fonctionnement quotidien de l’école.

Projet destiné aux ex-enfants de la rue issus des favelas

Presença de Sabores, Miguel Couto

Une collaboration avec la Croix-Rouge monégasque

Une collaboration avec la Croix-Rouge monégasque

Début 2011, en collaboration avec Casa do Menor et la Croix-Rouge monégasque, le projet « Presença de Sabores » a été créé dans la favela de Miguel Couto, à Rio de Janeiro.

Dans le cadre de ce projet qui avait pour but de fournir aux jeunes issus des favelas, des perspectives professionnelles, un bâtiment existant fut transformé en un hôtel avec une école hôtelière.

Cette école propose des formations pour les futurs cuisiniers, assistants, serveurs et barmen.

En outre, des partenariats ont été tissés avec les établissements de la région afin de trouver des postes pour les jeunes professionnels sortant de la nouvelle école.

Une initiative soutenue au sein de l'hôpital de Phnom Penh pour aider les enfants cardiaques

Pavillon des Enfants, Cambodge

Le Pavillon des Enfants de Phnom Penh, Cambodge, est un centre de soins et de réhabilitation dédié aux enfants atteints de pathologies cardiaques. Le centre est géré par l’Association française La Chaîne de l’Espoir qui est présente au Cambodge depuis 1988.

Une collaboration avec La Chaîne de l’Espoir
Un partenariat en place entre 2012 et 2014

L’unité « Alfredo et Elena Cuomo », créée avec le soutien de la Fondation Cuomo, a ouvert ses portes au Pavillon des enfants début 2012. Elle propose de nombreux nouveaux équipements et des aménagements dont une cuisine, une salle d’attente, un cabinet dentaire et des chambres de patients. Depuis sa première implication, la Fondation a apporté un soutien majeur aux opérations du centre jusqu’en 2015.

L’école à l’hôpital

En raison des soins nécessaires, allant des traitements post-opératoires aux suivis à long terme, certains enfants du Pavillon prennent des retards considérables dans leur parcours scolaire. Pour minimiser l’impact de ce problème, la Fondation Cuomo soutient un programme ludo-éducatif intitulé L’école à l’hôpital.

 

“Caravane Cuomo de l’Espoir”

Mise en place conjointement avec La Chaîne de l’Espoir entre 2012 et 2014, cette initiative a eu pour but de transférer les nourrissons de faible poids souffrant de graves pathologies cardiaques au Vietnam. Ces enfants sont pris en charge au Vietnam par l’Institut du Cœur Hô Chi Minh Ville, qui a pratiqué sur ces sujets des interventions à coeur ouvert.

Dans le cadre de ce programme, une vingtaine de nourrissons ont pu se faire soigner en trois ans. Au-delà des enfants sauvés, ce projet a aussi permis une immersion professionnelle très utile à une équipe du Pavillon des Enfants chargée d’accompagner les patients et les familles au sein de l’Institut du Cœur.

La Caravane Cuomo s’est arrêtée depuis que le Pavillon a la capacité de prendre en charge ces interventions sur les “petits poids”.

Durabilité du projet

Pour garantir la durabilité du Pavillon des Enfants, les praticiens médicaux sont recrutés localement et formés dans le cadre d’un projet mené en partenariat avec le Ministère de la santé du Cambodge. Ce dernier prendra progressivement en charge la gestion du centre dans les années à venir.

Proposer une éducation de qualité aux filles des milieux défavorisés

École dédiée aux jeunes filles issues des milieux défavorisés

Une ONG française qui défend le droit à l’éducation des jeunes filles cambodgiennes issus des milieux vulnérables.

En partenariat avec l’association “Toutes à l’école”

Dans le monde, la part des jeunes filles scolarisées représente moins d’un tiers des enfants ayant accès à l’éducation. En constatant cette anomalie, la journaliste Tina Kieffer a décidé, en 2005, de fonder une organisation humanitaire : « Toutes à l’école ». Sa mission est de permettre aux jeunes filles, issues des milieux indigents, d’accéder à l’enseignement puis au marché de travail pour avoir une vie indépendante et digne.

Une extension de l’école Happy Chandara, un établissement géré par l’ONG, fut inaugurée grâce au support que lui a fourni la Fondation Cuomo. Elle a été inaugurée le 4 avril 2013

Projet de réhabilitation d’écoles après le tremblement de terre de 2011

Destination Ecole – Haiti

En partenariat avec La Chaîne de l’Espoir

En 2011, après le tremblement de terre dévastateur qui a ravagé Haïti, la Fondation Cuomo a financé la réhabilitation de dix écoles situées dans la commune de Mornes. Grâce à l’apport de la Fondation, toutes ces écoles ont pu être équipées de mobilier scolaire et être rouvertes pour accueillir les élèves, avec, pour certaines d’entre elles, une capacité d’accueil revue à la hausse. 6 classes supplémentaires ont pu être construites.

Un centre de formation et de culture dédié aux jeunes

CECJ Monseigneur Luc Sangaré

Formation professionnelle pour jeunes adultes

Le Centre d’Etudes et de Culture pour Jeunes Monseigneur Luc Sangaré, a été créé en 2006 en banlieue de Bamako, capitale du Mali. C’est un institut extra-scolaire et professionnalisant dédié aux adolescents et aux jeunes.

En 2010, la Fondation Cuomo a financé la construction d’un bâtiment annexe à la structure existante, composé de deux étages et équipé de salles de classe, d’une bibliothèque et d’une salle de projection. Plus de 600 élèves utilisent ces aménagements et sont majoritairement issus des différentes écoles de Bamako. Des actifs et des personnes à la recherche d’un emploi fréquentent également cet établissement.

L’année 2014 a marqué une nouvelle étape de l’engagement de la Fondation auprès du Centre par la construction d’une autre extension. Elle permet d’accroître de façon considérable l’accueil des jeunes en quête de savoir. Les cours du soir dispensés de 18h à 20h, abordent des matières comme la gestion de projets, la gestion des ressources humaines, l’informatique, la communication en entreprise ou la langue anglaise. En 2014, quelques 1400 jeunes, répartis sur 8 cursus, se sont inscrits au Centre, le seul au Mali à proposer des tarifs « sociaux ».

La Fondation a apporté également un soutien financier pour l’achat de matériel scolaire, informatique, et pour l’achat d’un générateur électrique.

La méthode Hobart® est une forme de danse thérapie pour les enfants et les adultes en situation de handicap

Méthode Hobart : la thérapie par la danse

La danse en tant que discipline artistique est un canal privilégié pour faire émerger les expressions non-verbales de l’individu. Ceci est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit de personnes aux divers handicaps.

La méthode Hobart a été formulée par Gillian Hobart, danseuse et professeure de renommée. Elle a notamment été professeure invitée de danse moderne à l’Académie nationale de la danse (Rome), au Centre syndiqué de la danse (Rome) et au Centre régional de danse de la Reggio Emilia. Elle a également été conseillère en méthode psychothérapeutique de Carl Rogers au Centre italien de psychologie clinique à Rome.

La Méthode Hobart est spécialement élaborée pour donner aux élèves / patients une meilleure prise de conscience de leur corps. Via cette thérapie qui encourage l’expression physique, les personnes aux handicaps verbaux peuvent acquérir une plus grande expressivité corporelle qui va faciliter leur relation avec autrui.

Le moteur de la thérapie est sa quête d’unité parfaite entre le corps et l’esprit de l’individu pour en accroître les capacités expressives et communicatives. En allant stimuler la vie intime et les sentiments les plus enfouis, la thérapie contribue à faire du sujet un être à la fois plus actif et créatif, plus sûr de ses propres capacités. Quelques écoles publiques de la région Emilie-Romagne, au Nord de l’Italie, ont intégré cette thérapie dans leur cursus.

Tout au long du cours, l’accent est également mis sur l’appréciation musicale, considérée essentielle au succès de l’unité corps-esprit.
La Fondation Cuomo a soutenu cette initiative entre 2001 et 2015.

Rendre un visage à ceux que la maladie, les accidents de la vie et la malnutrition ont défigurés

“Opération sourire”

Intervention de reconstruction buccale au profit des enfants en bas âge

Fondée en 1989, la mission de chirurgie réparatrice, Opération Sourire, répond à des besoins spécifiques de réparation physique au niveau du visage des enfants nigériens. La mission consiste à réparer les malformations buccales dues aux pathologies et aggravées par la malnutrition.

Le but de cette mission n’est pas seulement de permettre aux sujets, ayant souffert des accidents de la vie, une réhabilitation physique et morale, mais aussi de rendre possible une (ré)insertion sociale réussie.

Sous le contrôle du Professeur Jean-Marie Servant, deux expéditions sont organisées chaque année vers l’Hôpital National de Niamey. Avec son équipe de spécialistes, composée notamment du Docteur Daniel Cataldo, plus de 1000 interventions ont été réalisées depuis la création de l’organisation

En 2010, la Fondation Cuomo a soutenu le programme spécial « Luigi Frateschi support » qui a eu le mérite de rendre le sourire à une quarantaine de jeunes patients.

Prof. Jean-Marie Servant et Dr Daniel Cataldo en mission

Placée sous la tutelle du Ministère de l'Agriculture et du développement rural

Partenariat avec l’Université Thuyloi – Hanoï, Vietnam

Un partenariat a été signé en janvier 2016 entre la Fondation l’Université Thuyloi de Hanoï, Vietnam pour la construction d’une salle multimédia. Cette unité nouvelle d’enseignement servira de laboratoire de langues et de Centre international pour la communauté de universitaire.

L’établissement de l’enseignement supérieur de Hanoi est reconnu dans la région de l’Asie du Sud comme une université de référence notamment en matière des ressources et énergies hydrauliques. Son cursus multidisciplinaire couvre les domaines aussi variés que la gestion des eaux, les ressources naturelles, la gestion de catastrophes naturelles, l’informatique et l’économie.

 

Laboratoire de langues

Le Centre d’éducation internationale a été mis en place dans un contexte où il est obligatoire d’étudier l’anglais comme matière pour tous les étudiants de l’université et où tous les programmes avancés sont enseignés en anglais.
L’anglais devient ainsi une clé de réussite à la jeunesse vietnamienne. Aussi, l’université reconnaît-elle la nécessité d’un centre international de langues mis aux normes les plus à jour dans l’optique de créer un environnement d’études et de recherche lequel facilitera l’accès à la connaissance.

Share This