Père Anthony Joseph, missionnaire du Diocèse de Chingleput (Tamil Nadu, Inde) et chercheur au sein de l’Université pontificale urbanienne, vient de publier sa thèse de Doctorat.

Intitulé « La crédibilité des témoins lors des procès d’annulation de mariage », l’ouvrage a été imprimé grâce à la contribution de la Fondation Cuomo. Ce projet de recherche de longue haleine avait obtenu la validation auprès de l’université vaticane le printemps dernier, un évènement auquel a assisté Maria Elena Cuomo.

La Présidente de la Fondation Cuomo suit en effet avec admiration le parcours du jeune séminariste depuis maintenant près de 20 ans, dès leur première rencontre à Kovalam, ce petit village de pêcheurs où sont nés les projets indiens de la Fondation. Jadis, grâce à sa maîtrise de la langue anglaise, le jeune séminariste servait d’interprète aux équipes opérationnelles de la Fondation en mission humanitaire dans le Tamil Nadu. Dès lors, la Fondation Cuomo a régulièrement encouragé et aidé financièrement le parcours exemplaire du prêtre qui devait l’emmener de son village côtier au sud du sous-continent indien jusqu’à l’épicentre du monde chrétien.

Entreprise sous la direction des Professeurs Ernest Bonaventura Ogbonnai Okonkwo, Elias Frank et Luigi Sabbarese, la version commercialisable de la thèse sortira prochainement estampillée Urbaniana University Press, la prestigieuse maison d’édition affiliée à l’Université vaticane.

Projets associés

Inde – Soutien aux écoles

De la construction de nouvelles écoles à la modernisation des structures existantes, la Fondation Cuomo a permis à 7 complexes scolaires dans l’État du Tamil Nadu de dispenser une éducation de qualité à des milliers d’élèves. Quelques 5 000 élèves en font l’usage au quotidien.

Articles associés

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Share This