Photo : © Germaine Acogny – Ecole des sables

La danseuse et chorégraphe sénégalaise Germaine Acogny, saluée par ses pairs comme « la mère de la danse africaine contemporaine », est le Lion d’or de la Danse 2021. La récompense décernée par la Fondation Biennale de Venise couronne l’ensemble de la carrière de la chorégraphe aujourd’hui âgée de 76 ans.

Née au Bénin, Germaine Acogny a longtemps été complice de Maurice Béjart. Entre 1977 et 1982, elle a dirigé, « Mudra Afrique », l’école de danse bruxelloise fondée par le maître suisse avec le soutien du Président Léopold Sédar Senghor. Par la suite, Germaine Acogny fondera avec son mari Helmut Vogt l’ « Ecole des sables », un centre international de danses africaines traditionnelles et contemporaines, inauguré en juin 2004 à Toubab Dialaw, Sénégal.

L’an passé, la Fondation Cuomo a eu le privilège de collaborer avec la lauréate du Lion d’or de la Danse lors du concours Premio Roma Danza 2020.

L’an passé, la Fondation Cuomo a eu le privilège de collaborer avec la lauréate du Lion d’or de la Danse lors du concours Premio Roma Danza 2020. Notre organisation demeure le sponsor principal du concours romain qui célèbre chaque année les pratiques de la chorégraphie et de l’interprétation. Invitée par Enrica Palmieri, Directrice de l’Accademia Nazionale di Danza qui met sur pied cet événement annuel, la chorégraphe sénégalaise a occupé en 2020 la présidence d’une édition spéciale maintenue malgré la crise sanitaire grâce à la ténacité de tous les acteurs impliqués.

La Fondation Cuomo félicite Germaine Acogny pour une carrière exemplaire qui a permis au Sénégal de laisser son empreinte sur la carte de la danse contemporaine mondiale.

Projets associés

Premio Roma Danza

Italie

Articles Associés

Share This