+377 97 77 01 66

Faisant suite au premier volet sorti en août 2021, le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) vient de publier, le 28 février dernier, la deuxième partie de son nouveau rapport ⥲.

Cette évaluation qui s’intéresse particulièrement aux effets, aux vulnérabilités et aux capacités d’adaptation à la crise climatique, s’appuie à trois reprises sur les récents travaux du chercheur chinois soutenu par la Fondation Cuomo, Dr. Dongfeng Li.

Les chapitres 4 et 5 du rapport AR6 citent en effet les publications du Dr. Dongfeng Li et de ses collègues pour appuyer les preuves du changement climatique sur l’érosion des sols et les charges sédimentaires.

Dongfeng Li a obtenu son doctorat en septembre 2021 en soutenant une thèse intitulée « La réponse des flux d’eau et de sédiments au changement climatique dans les rivières des hauts plateaux asiatiques ». Ce projet de recherche, soutenu entre 2019 et 2021 par la Fondation Cuomo, a bénéficié de la validation scientifique du GIEC.

Le présent rapport, qui a été rédigé par 270 scientifiques de 67 pays, est validé par les 195 pays membres du GIEC.

Crédits photos © Dongfeng Li

International - programme de recherche sur le changement climatique

Articles Associés

Share This